Courrier de l’Ouest : Convertir ses vignes en Bio ne coule pas de source

Au Château de Villeneuve, on se convertit en bio avec la prudence des sages. En se mettant au service de la nature, Jean-pierre Chevallier y a gagné du stress mais dort la conscience plus tranquille.

Le courrier de l’Ouest 17 Septembre 2011